Poisson Serpae ( Hyphessobrycon eques )



Poisson serpae (Hyphessobrycon eques)  ou serpae appelé communément Tétra Serpae. Sa reproduction difficile est réservée aux amateurs de Characidés, elle s’obtient sans difficulté dans une eau douce vieillie. Ce poisson de la famille des Characidaés  vit en Amérique du Sud.
Nom scientifique:  Hyphessobrycon eques

  • Synonymes: Cheirodon eques, Chirodon eques, Hemigrammus melasopterus, Hemigrammus serpae , Hyphessobrycon serpae, Megalamphodus eques, Tetra Mato Grosso
  • Nom commun français: Tétra Serpae
  • Nom commun anglais: Serpa tetra
  • Répartition géographique: Bassin de l’amazone , Paraguay , Rioguapore
  • Taille 3 à 5 cm
  • Espérance de vie:  3 à 5ans
Poisson serpae (Hyphessobrycon eques)

Poisson serpae (Hyphessobrycon eques)

Classification scientifique
Classe: Actinopterygii
Ordre: Characiformes 
Famille: Characidés
Genre: Hyphessobrycon
Espèce: Hyphessobrycon eques
Descripteur Steindachner, 1882

Description:

Le poisson serpae ( Hyphessobrycon eques ) possède un corps allongé est ovale, ramassé sur les flancs latéraux, il mesure environ 4 cm de long, de couleur marron rouge. Il porte une tache noire très marquée et striée derrière les opercules. La nageoire dorsale étirée de couleur noire avec un liseré blanc. La nageoire anale est bordée de blanc. la nageoire adipeuse est transparente. Le mâle est plus mince et possède des couleurs plus vives. La femelle est un peu plus terne et a le ventre plus rebondi.

Comportement en aquarium du Poisson serpae

D’un comportement paisible et grégaire, Hyphessobrycon eques est un poisson très actif qui se glisse à travers la végétation, il s’apaise dès qu’il évolue au sein d’un groupe d’une dizaine de ses congénères

Maintenance en aquarium:

Poisson serpae est l’hôte idéal des aquariums communautaires comportant une végétation vigoureuses en périphérie disposée sur un substrat sablonneux sombre. En milieu naturel le poisson Serpae (Hyphessobrycon eques)  évolue dans des eaux calmes pourvu de racines et des débris organiques et bien végétalisées.

Dimorphisme

La femelle poisson Serpae ( Hyphessobrycon eques ) est plus ronde que le mâle. La dorsale du mâle est noir celle de la femelle est blanche. La différence entre les sexes est en général peu apparente chez les adultes qui sont aptes à frayer, la coloration du mâle est plus intense et l’abdomen de la femelle plus rebondi.  En générale Les mâles sont plus colorés, plus mince. Chez les femelles, la dorsale est plus pâle.

Alimentation

Omnivore, il apprécie des distributions de proies vivantes.  Dans leur milieu naturel, le  Poisson Serpae ( Hyphessobrycon eques ) se nourrit de petits aliments vivants, tels que les  vers, les insectes et les invertébrés. En aquarium, il accepte pratiquement n’importe quel aliment  y compris les flocons, les aliments lyophilisés et surgelés, granulés. Pour les garder en parfait état et en bonne santé, et de faire ressortir leurs couleurs brillantes, il est préférable de les nourrir avec une bonne variété d’aliments, y compris les proies vivantes lorsqu’ils sont disponibles.

Reproduction du Poisson serpae Hyphessobrycon eques

Sa reproduction difficile est réservée aux amateurs de characidés, elle s’obtient sans difficulté dans une eau douce vieillie et exige l’installation d’un petit bac spécifique ne contenant pas du sable, mais seulement des galets et un tapis de plantes à feuillage finement divisé en touffes très dense ( mousse de java), parmi lesquels tombent les œufs. Les plantes et les galets sont au préalables désinfectés (Le protocole de stérilisation des galets et de la désinfection des plantes se reporter à celui du néon cardinalis). Il faut séparer les Hyphessobrycon eques  mâles des femelles pendant une à deux semaines et de porter la température de l’eau à 26°C . Les reproducteurs doivent être âgés de 8 à 12 mois et alimentés avec de copieuses distributions de nourritures vivantes (des vers de vase (larves de mouches chironomes) et larves de moustiques noir). Les femelles prennent de l’embonpoint en moins de deux semaines, elles sont donc prêtes pour un acte de ponte. Il convient alors de préparer l’eau pour la reproduction et aménager les bacs spécifiques de ponte.
Les paramètres de l’eau de reproduction :

Les bacs de ponte :
On choisit des bacs spécifiques de 10 à 15 litres , on place au fond une grille bien ajustée, un tapis de plantes à feuillage fin, des galets, un thermostat et un simple filtre intérieur pour brasser l’eau (filtre mécanique activé par une pompe extérieure à faible débit). L’eau à utiliser pour la reproduction résulte d’un mélange d’une eau de dureté moins 15 °GH et une eau osmosée en part égale. Ce mélange d’eau doit être vieillie pendant quelques jours ou additionnée d »une cuillère à soupe de Vieillisseur (extraits de tourbe). Les bacs de ponte doivent être placés dans un endroit ensoleillé le matin. On installe les couples le soir avant le coucher du soleil dans les bacs de reproduction .
Généralement la ponte, précédée d’une parade nuptiale a eu lieu tôt le matin ou le lendemain. Le mâle parade assidûment , ensuite il enlace la femelle, qui émet un chapelet d’œufs aussitôt fécondés par le mâle éparpillés parmi la végétation. Ce processus se poursuit jusqu’à épuisement des œufs et dure environ deux heurs . La femelle harcelée se réfugie parmi les plantes. Après la ponte, on retire les reproducteurs Hyphessobrycon eques du bac de ponte, pour éviter le cannibalisme parental. Le bac de ponte doit être protégé des rayons solaires (les rayons intense du soleil, en particulier les ultra-violets abîmeraient les œufs). C’est une espèce  prolifique, elle est capable d’émettre plus de 500 œufs en une seule ponte. Les œufs sont très sensibles aux champignons, on ajoute quelques gouttes de bleu de méthylène à 5 % (2 gouttes de bleu de méthylène à 5 % pour 10 litres). L’éclosion a lieu après 48 heurs d’incubation. Les alevins résorbent leur sac vitellin en 3 jours, puis se mettent à nager librement en chassant activement les animalcules qui se développent naturellement dans la végétation, mais leur densité est très insuffisante pour une éclosion massive. Ils seront nourris avec des infusoires  ou des rotifères et après avec des nauplies d’artémias .

Liste des principaux maladies du Poisson Serpae ( Hyphessobrycon eques )

Voici une liste de sites traitant du même sujet