Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona)



Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona) est un poisson d’eau douce de la famille des Cyprinidés. Il est originaire du Sud-Est d’Asie. Sa reproduction en captivité, la plus simple qui soit, elle se déroule parmi les massifs de plantes.

Fiche technique (Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona)

Nom scientifique

Systomus tetrazona (Bleeker, 1855)

Synonymes

Systomus tetrazona (Bleeker, 1855)
Barbus tetrazona tetrazona (Bleeker, 1855)
Puntius tetrazona (Bleeker, 1855)
Capoeta tetrazona Bleeker, 1855
Barbus tetrazona (Bleeker, 1855)

Descripteur

 (Bleeker, 1855)

Taille

6 à 7 cm

Espérance de vie

 4 à 5 ans

Noms communs français

Barbus de sumatra

Nom commun anglais

Sumatra Barb , Tiger Barb .

Origine

Indonisie , Bornéo , Thailande

Biotope

Ce poisson fréquente les zones végétalisées, il se nourrit de vers, de petits crustacés et de matière végétale.

Classification scientifique

Classe

Actinopterygii

Sous-classe

Neopterygii

Ordre

Cypriniformes

Famille

Cyprinidae

Genre

Puntius

Espèce

Puntius tetrazona
barbus de sumatra (Systomus tetrazona)

barbus de sumatra (Systomus tetrazona)

Description :

Le Barbus tétrazona ou  Barbus de sumatra atteint 6 à 7 cm de long . Son corps rose-jaune est relativement large et comprimé latéralement. Les flancs présentent quatre barres transversales vertes mousseux. Les nageoires caudale, ventrale et anale sont rouge sang, la dorsale est noire bordée de rouge. Les pelviennes sont jaunes. Le mâle est plus petit et plus coloré que la femelle. La femelle adulte se reconnaît par son ventre plus rebondi.

Comportement en aquarium

Le Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona) est un poisson grégaire très actif aime être entouré de ses semblables, développe d’excellentes relations avec ses congénères et les autres espèces, mais dans un banc important, il devient agressif envers d’autres poissons à voile (scalaires, voile de chine, Guppy …), il importune ces poissons dont il sectionne l’extrémité des nageoires. Il est donc déconseillé d’élever les Barbus de sumatra avec des poissons plus calmes pourvus de longues nageoires. Le banc d’une dizaine d’individus aime évoluer à l’abri des touffes de plantes et donne à l’aquarium une animation. Au moment des distributions des repas, ce poisson fait de brusques allers-retours vers la surface pour dévorer les proies vivantes. il reste parfois immobile, le corps incliné, la tête vers le bas, lorsqu’il y a un manque d’oxygène ou la température de l’eau est inférieur à 20°C.

Maintenance en aquarium

En raison de ce comportement relativement agressif, le poisson Barbus de sumatra est plutôt destiné à un aquarium spécifique, réservé à l’élevage de ces poissons. La végétation dense disposées sur un substrat sablonneux sombre doit être luxuriante en périphérie et laisse un espace libre au centre pour les évolutions du banc. On dispose des édifices rocheux et des racines de bois mort, de façon à ce qu’ils offrent plusieurs retraites et cachettes très bien appréciées par cette espèce.

les paramètres de l’eau de conservation : :

PH

6,5 à 7,5

Dureté totale GH (TH)

5°GH ( 3°TH ) à 20°GH ( 11°TH )

Dureté carbonatée KH (TAC)

< à 4°KH

Température 

22°C à 28°C

Nourriture:

Omnivore, le poisson Barbus de sumatra apprécie les proies vivantes usuelles telles que les tubifex, artémias, vers de vase (larves de mouches chironomes), les larves de moustiques noir, enchytrées, cyclops, ainsi que les distributions de nourriture congelées ou liophylisées et les flocons.

Reproduction du poisson Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona)

La reproduction des Barbus de sumatra est à la portée des débutants. Elle demande un petit bac ne contenant pas du sable, mais seulement un tapis de plantes à feuillage fin en touffes très dense, et des galets, parmi lesquels tombent les œufs. Les plantes et les galets doivent être désinfecter (Le protocole de stérilisation des galets et de la désinfection des plantes se reporter à celui du néon cardinalis ). Il faut séparer les mâles des femelles pendant une semaine et de porter la température de l’eau à 26°C. Les géniteurs doivent être âgés de 8 à 12 mois et stimulés avec de copieuses distributions de proies vivantes, de préférence des vers de vase (larves de mouches chironomes ) et larves de moustiques noir. Les femelles prennent de l’embonpoint en moins d’une semaine. C’est à ce moment qu’il faut préparer les bacs de ponte et l’eau de reproduction.

les paramètres de l’eau pour la reproduction :

PH

6,8

Dureté totale GH (TH)

5°GH ( 9°TH )

Dureté carbonatée KH (TAC)

 1°KH (1,8 °TAC )

Température 

 25°C

Les bacs de ponte : On choisit des bacs de 10 à 15 litres, on place au fond un tapis de plantes à feuillage fin et des galets et aussi un thermostat et un simple filtre intérieur pour brasser l’eau. Les bacs de ponte doivent être remplis avec l’eau de reproduction vieillie pendant quelques jours ou additionnée de quelques gouttes de vieilliesseur (vendu chez les détaillants en aquariophillie), c’est simplement des extraits de tourbe. Les bacs de ponte doivent être placés dans un endroit un peu ensoleillé le matin. On introduit les couples de Barbus de sumatra le soir avant le coucher du soleil dans les bacs. Généralement la ponte, précédée d’une vive parade amoureuse a eu lieu tôt le matin. Le mâle parade assidûment, ensuite il enlace la femelle, qui libère un chapelet d’œufs aussitôt fécondés par le mâle. Le long processus se poursuit jusqu’à épuisement des œufs et dure environ deux heurs. La femelle  Puntius tetrazona harcelée se réfugie parmi la végétation. Après la ponte, on repêche les géniteurs, car les parents recherchent les œufs et les consomment comme une friandise. Le bac de ponte doit être obscurcis (les rayons intense de soleil, en particulier les ultraviolets (U V ) endommageraient les œufs ). C’est une espèce très prolifique, elle est capable d’émettre 500 à 1000 œufs adhésifs éparpillés parmi la végétation en une seule ponte. Les œufs sont sensible aux champignons, on ajoute quelques gouttes de bleu de méthylène à 5 % ( 2 gouttes de bleu de méthylène à 5 % pour 10 litres ). L’éclosion a lieu après 36 heurs d’incubation. Les alevins résorbent leur vésicule vitelline en 3 jours, puis se mettent à nager librement en chassant les animalcules qui se développent naturellement dans les plantes, mais leur densité est très insuffisante pour une éclosion massive. Ils acceptent immédiatement les nauplies d’artémias et croissent rapidement, en 15 jours ils mesurent 1 cm et portent  des bandes transversales vertes mousseux.

Pathologie (Maladies). Liste des principaux maladies du poisson Barbus de sumatra ( Systomus tetrazona)

Voici une liste d’articles traitant du même sujet:

Autres barbus