Loading...

Poisson scalaire (Pterophyllum scalare)





Poisson scalaire  ou Poisson-ange, il désigné sous le Nom scientifique  Pterophyllum scalare. C’est une espèce de poisson exotique d’eau douce de la famille des Cichlidés qui provient d’Amérique du Sud. Sa reproduction en captivité est facile, mais la différenciation sexuelle est délicate.

  • Synonymes
Synonyme Auteur Valide
Pterophyllum scalare (Schultze, 1823) Oui
Platax scalaris Cuvier 1831 Non
Zeus scalaris Schultze 1823 Non
Pterophyllum dumerilii (Castelnau 1855) Non
Plataxoides dumerilii Castelnau 1855 Non
Pterophyllum eimekei Ahl 1928 Non
Pterophyllum altum (Non Pellegrin, 1903) Non
 ¦   Pterophillum eimekei Ahl 1928 Non
  • Nons communs Français : poisson Scalaire , Poisson-ange
  • Nom commun anglais : Angel fish .
  • Nom scientifique: Petrophyllum scalaire.
  • Descripteur Lichtenstein, 1823
  • Répartition géographique : Amérique du sud (bassin central de l’amazone)
  • Espérance de vie: 15 ans
 Poisson scalaire (Pterophyllum scalare)
Poisson scalaire (Pterophyllum scalare)

Classification scientifique

Classe: Actinopterygii
Sous-classe: Neopterygii
Ordre: Perciformes
Famille: Cichlidae
Genre: Pterophyllum

Description :

Le  poisson  scalaire possède un corps de couleur gris argent fortement aplati, très haut, jusqu’à 22 cm et atteint 12 cm de long, ses nageoires sont prolongées. Avec 4 bandes transversales noires sur les flancs. Les nageoires pelviennes en filaments. La différences sexuelles est peu apparentes , le sexe n’est reconnaissable qu’au moment de la reproduction, la femelle se distingue avec son ventre rebondi et par la papille urogénitale, chez le mâle les oviductes sont pointu plus petit et dirigé vers l’avant, plus gros et dirigé vers l’arrière chez les femelle. Il existe plus d’une centaine de variétés de scalaires avec des nageoires voiles; d’autres sans voiles noires, marbrées et poisson  scalaire ange…

Comportement en aquarium:

Le poisson  scalaire est paisible, il devient territorial uniquement au moment de la reproduction. Il est parfois agressif envers les espèces trop petites. Il est donc déconseillé d’élever ce poisson en compagnie d’autres poissons agressifs notamment; les barbus de sumatra où avec d’autres poissons très agressifs. Il peuvent partager l’aquarium avec d’autres poissons paisibles vivant en eau douce et acide, telles que tétra néon en banc, nez rouge.

Maintenance en aquarium:

Le biotope du poisson  scalaire est un aquarium communautaire de 300 litres très bien filtrée et aérée, richement planté en végétaux de bonne taille disposés en périphérie sur un substrat sablonneux et un ensemble de bois mort formant de nombreuses cachettes. Il a besoin d’un large espace libre pour nager et une lumière atténuée par un épais lit de plantes de surface. Le nettoyage des masses filtrantes tous les trois ou quatre semaines et les changements d’eau chaque mois d’au moins 30 % du volume de l’aquarium tout en siphonnant fortement les déchets déposés sur le fond maintiennent les scalaires en pleine santé.

Les paramètres de l’eau de conservation :

Nourriture du poisson scalaire :

Omnivore, le  régime alimentaire  du poisson scalaire  se compose essentiellement de toutes sortes de proies vivantes notamment des artémias, tubifex, larves de moustiques noir et les vers de vase (larves de mouches chironomes) ainsi que des aliments préparés.

Reproduction du poisson scalaire (Pterophyllum scalare)

Au sein d’une population de jeunes scalaires, qui vivait jusque-là en parfaite harmonie dans un bac de 200 à 300 litres. Après les fiançailles le couple se forme, il devient insupportable envers tous les autres scalaires, son but étant de se constituer un territoire bien délimité, il entraîne un changement d’attitude des scalaires. Il leur arrive de se reproduire même dans l’aquarium où vivent plusieurs espèces ensemble, le mieux est donc d’isoler le couple formé de poisson scalaire dans un autre bac d’environ 100 litres et de le conditionner par une nourriture vivante pour stimuler son envie de frayer. Dans ce nouveau bac les paramètres de l’eau de reproduction :

La femelle Pterophyllum scalare  ponde les œufs que le mâle féconde aussitôt sur un support incliné ou sur une feuille large préalablement nettoyée par les géniteurs poisson scalaire. Une ponte compte environ 300 à 600 œufs qui incubent pendant 48 heurs. Les soins parentaux sont intensifs, les œufs sont surveillés avec dévouement par le couple. Il n’est pas rare que les parents dévorent leur première portée. Les alevins  les alevins résorbent leur vésicule vitelline en 3 jours (selon le degré de la température ) et sont nourris ensuite de nauplies d’artémias. Ils grandissent rapidement s’ils sont copieusement alimentés. L’élevage larvaire ne présente aucune difficulté .

Deuxième protocole de reproduction du poisson scalaire:

Juste après la ponte, il faut transporter les œufs dans un autres bac de 10 litres, contenant une eau neuve qui a la même composition physico-chimique de l’eau du bac de ponte. On obscurcit le petit bac, car les rayons ultra-violets endommageraient les œufs et accéléraient la prolifération des champignons, on ajoute quelques gouttes de bleu de méthylène a 5 % (2 gouttes de bleu de méthylène a 5 % pour 10 litres). Il faut écarter soigneusement les œufs blancs non fécondés pour  éviter leur contamination par les champignons. Le milieux doit être suffisamment aéré.

Liste des principaux maladies du poisson scalaire (Pterophyllum scalare)

Voici une liste d’articles traitant du même sujet