Tétra néon (Paracheirodon innesi)



Tétra néon innesi désigné sous le nom scientifique Paracheirodon innesi ou Hyphessobrycon innesi , est un petit poisson exotique d’eau douce, de la famille des characidés provient d’Amérique du Sud, Cette espèce était considérée comme très difficile à reproduire en captivité, mais maintenant sa reproduction ne présente aucune difficulté.

  • Nom scientifiqueParacheirodon innesi
  • Synonymes

Paracheirodon innesi (Myers, 1936)
Hyphessobrycon innesi Myers, 1936

  • DescripteurMyers, 1936
  • Taille: 3 cm
  • Espérance de vie: 5 à 8 ans avec des paramètres semblable de son habitat d’origine, Le poisson Tetra neon innesi peut vivre de 3 à 8 ans.
  • Noms communs françaisNéon , Néon bleu , Tétra-Néon.
  • Nom commun anglaisNeon tetra
  • Origine: Amérique du sud ( Brésil, Colombie , Pérou ),
  • Biotopeles Tétra néon innesi fréquentent les affluents des cours d’eau de la rivière Solimões. Ils évoluent dans des eaux brunes, ocres, et aussi laiteuses, et parfois, dans des eaux limpides. Le poisson Tétra néon innesi se nourrit dans la nature de vers, de petits insectes, de crustacés et de matières végétales.

Classification scientifique

Tétra néon innesi

Tétra néon (Paracheirodon innesi)

Description :

LeTétra néon innesi (Paracheirodon innesi) est un petit poisson de 4 cm de long. Le corps est assez allongé, arbore des couleurs  métalliques fluorescentes. Le dos est brunâtre. Une petite bande horizontale bleu-vert incomplète étincelante, qui part de l’avant de l’œil et tranche avec le rouge de la racine de la nageoire caudale. Le ventre est blanc brillant. Les nageoires sont transparentes. Le mâle adulte se reconnaît par sa conformation plus élancée, il est plus petit et plus coloré que la femelle.

Comportement en aquarium

Le  poisson Tétra néon innesi est Calme et grégaire, il est très actif et aime être entouré d’une dizaine de ses semblable, il se glisse à travers la végétation, il peut être élevé en compagnie d’autres poissons de petite taille.

Maintenance en aquarium:

Le Tétra néon innesi est plutôt destiné à un aquarium communautaire réservé à l’élevage des Characidés. La végétation doit être dense et luxuriante en périphérie, disposées sur un sol sombre composé d’un mélange de tourbe et de sable en parts égales, laissant un large espace libre au centre pour les évolutions du banc. Le poisson Paracheirodon innesi n’est pas exigeants en matière de qualité physico-chimiques de l’eau, mais il a besoin quand même d’une eau filtrée sur de la tourbe bouillie. Une eau très douce légèrement acide maintiennent le Tétra néon innesi en pleine santé et fait ressortir tout l’éclat de sa robe.

Les paramètres de l’eau de conservation :

Les conditions générales de maintenance en aquarium

  • Éclairage: Un éclairage mixte composé de néons, amélioré par quelques rayons de soleil, il faut compter 1 W pour 2 litres d’eau donc prévoir un éclairage de 100 W pour un aquarium pourvu de plantes de 200 litres. L’éclairage de 10 à 12 heures/jour sans coupure est réglé par un programmateur.
  • Plantes: Des plantes à tiges Hygrophila, Vallisneria, qui laissent libre un large espace de nage.
  • Équipement: Un filtre intérieur à décantation ou filtre extérieur muni d’une pompe à débit réglable, d’au moins deux fois le volume du bac/ heure. Un Chauffage de 200 W pour un aquarium de 200 litres permet de maintenir la température de l’eau à 23°C à 25 °C.
  • Entretien: Le poisson Tétra néon innesi a la réputation d’attraper facilement des maladies dans les aquariums mal entretenus, un nettoyage des masses filtrantes tous les mois, et de fréquents apports d’eau neuve  chaque mois d’au moins 25 % à 30 % du volume du bac sont très apprécies et ravivent les teintes de cette espèce.

Nourriture:

Omnivore, le poisson Tétra néon  innesi est presque exclusivement friand de proies vivantes notamment les larves de moustique noires et les vers de vase (larves de mouches chironomes) ainsi que des aliments lyophilisés et les proies congelées. Les tubifex, daphnies, enchytrées, cyclops et artémias sont aussi appréciés.

Reproduction du tétra néon innesi (Paracheirodon innesi)

Cette espèce était considérée comme très difficile à reproduire, mais maintenant sa reproduction est réservée aux amateurs de characidés. Elle se déroule dans un bac de 10 à 20 litres, avec un sol composé d’un épais tapis de mousse de java (préalablement désinfecté). Le protocole de la désinfection des plantes se reporter à celui du Néon cardinalis.

les paramètres de l’eau pour la reproduction :

Les géniteurs  Paracheirodon innesi âgés de 8 à 12 mois seront séparés par sexe et conditionnés par une alimentation riche, composée surtout de proies vivantes (larves de moustiques noir et les vers de vase). En deux semaines, les femelles Tétra néon  innesi prennent de l’embonpoint. Le bac de ponte est placé dans un endroit ombragé avec quelques rayons du soleil. On introduit alors le couple de néon le soir avant le coucher du soleil. La ponte précédée d’une vive parade amoureuse aura lieu tôt le matin ou le lendemain. Les géniteurs doivent être retirés immédiatement après la ponte, sous peigne de les voir dévorer les œufs et les alevins qui éclosent très vite. Les œufs éclosent après 24 heurs d’incubation. Les alevins sont lucifuges ,ils fuient la lumière , le bac doit être obscurci sur toutes ces faces. On les nourrit avec des infusoires ou des rotifères et après une semaine avec des nauplies d’artémias. Jour après jour on découvre l’aquarium

Pathologies (maladies)

La maladie du néon est attribué à Plisttofora hyphessobryconis. Le tétra néon atteint par ce mal semble épuisé, nage en montrant des signes d’agitation et, perd son appétit et la couleur et présente des troubles de l’équilibre avec des taches blanches sur la peau, il s’isole du groupe. Le taux de mortalité chez les tétras néons atteints par ce mal est très élevé, et atteint souvent les 100%. La propagation de la maladie s’accélère si les poissons se frôlent, Le tétra néon atteint par cette maladie doit immédiatement être éliminé de l’aquarium d’ensemble et de le placer dans un aquarium hôpital avec un mélange d’euflavine et de bleu de méthylène ( 2,5 g d’euflavine et 2 g de bleu de méthylène pour 1000 litres d’eau).

Liste des principaux maladies du poisson tétra néon

Autres Tétras néons