xipho (Xiphophorus helleri)



xipho Xiphophorus helleri est une espèce de poisson d’eau douce très répandue. L’origine de ce poisson de la famille des Poeciliidés est le sud du Mexique, Guatemala. Sa couleur est constante en milieu naturel. Ce poisson fut importé en Europe pour la première fois en 1909. On a réussi à obtenir en élevage en captivité des Porte-Epée de différente couleurs et des variétés dites ( nageoires à voilles).

  • Noms communs français : Porte-épée , Xipho .
  • Nom commun anglais : Swordtail .
  • Nom scientifique : Xiphophorus helleri
  • Espérance de vie4 ans
  • Répartition géographique : Amérique centrale , Mexique .

xipho

  • Classification scientifique

Classe: Actinopterygii
Sous-classe: Neopterygii
Ordre: Cyprinodontiformes
Famille : Poeciliidés .
Genre: Xiphophorus

Description :

xipho (Xiphophorus helleri) possède un corps allongé, mince de couleur vert olive avec un ventre jaunâtre. Les rayons inférieurs de la nageoire caudale se prolongent en forme d’épée verts bordée de noir. Le mâle atteint 8 cm sans l’épée, la femelle 12 cm de longueur ne porte pas d’épée. il existe plusieurs variétés de couleurs: le Xipho wagtai de couleur rouge, vert ou jaune avec une caudale noire; le Xipho rouge coloré entièrement en rouge; le Xipho noir de couleur d’un bleu-noir foncé avec des écailles verdâtres; le Xipho tuxedo de couleur rouge et une caudale noir. Il se produit parfois chez cette espèce un changement de sexe dans un seul sens, les femelles qui deviennent mâles. La nageoire anale chez les mâles matures est très allongée, pointue et orientable, appelée gonopode devient le membre copulateur.

Comportement :

Le poisson xipho (Xiphophorus helleri) est pacifique et peut parfaitement cohabiter avec d’autres espèce, un comportement parfois peu agréable entre les mâles, c’est un poisson très actif qui se glisse à travers la végétation et les éléments du décor avec une grande vitesse au cours des parades amoureuses.

Maintenance :

Pour assurer correctement son acclimatation, il faut fournir au poisson xipho un aquarium communautaire de 100 à 150 litres, avec une végétation périphériques très abondante disposées sur un substrat sablonneux et qui offre suffisamment d’espace libre pour les évolutions des poissons.
Les paramètres de l’eau de conservation 

l’xipho (Xiphophorus helleri) supporte mal toute variation brusque de température. l’apport de 2 cuillères à soupe de sel diluées dans 10 litres d’eau de l’aquarium favorise son bien-être .

Nourriture

Omnivore, le xipho est un redoutable prédateur qui dévore de nombreuses proies vivantes, notamment les larves de moustique noir ou rouge (larves de mouches chironomes ou vers de vase). Il accepte aussi la nourriture sèche et des matières végétales.

Reproduction du poisson xipho (Xiphophorus helleri)

Sa reproduction la plus simple qui soit; il convient de disposer d’un couple xipho formé d’un mâle et de deux ou trois femelles dans un bac assez grand avec une végétation dense composée de plantes aquatiques à feuillage finement divisé.

Les paramètres de l’eau de reproduction :

La femelle pleine est placée ensuite dans un bac spécifique garni d’un épais tapis de plantes flottantes à feuillage finement divisé ( riccia ) qui offre des abris suffisants pour les alevins. La naissance des jeunes se produit par des contractions, les alevins, sitôt expulsés déchirent la membrane de l’œuf et se mettent à nager et recherchent des abris offerts par les plantes flottantes. La femelle Xipho très vorace à l’encontre des alevins, doit être retirée dès la fin de la ponte. Les alevins consomment des nauplies d’artémias et ne sont guère difficiles à élever.

Liste des principaux maladies du poisson xipho (Xiphophorus helleri)