Loading...

Éclairage de l’aquarium d’eau douce et en bac récifal





Éclairage de l’aquarium est en relation avec les conditions de développement des plantes et l’équilibre biologique dans l’aquarium.

La durée d’éclairage de l’aquarium

La durée d’éclairage en heures dans l’aquarium d’eau douce ou d’eau de mer est plus importante que l’intensité de la source lumineuse : tel est le principe fondamental qu’il s’agit de respecter en matière d’éclairage. Les plantes dans les zones tropicales sont habituées à environ 12 heures d’éclairage. Dans la zone tempérée, les jours sont plus longs pendant les mois d’été. Certaines espèces de plantes tropicales supportent bien un éclairage supérieur à 14 heurs, mais il leur pousse des organes végétatifs (des tiges et des feuilles), et, en règle générale, elles ne fleurissent pas. Les plantes subtropicales s’acclimatent plus facilement dans les aquariums avec une durée d’éclairage de l’aquarium de 12 heures, car elle sont soumises dans leur pays d’origine, aux oscillations de la durée du jour. Les plantes de la zone tempérée ont besoin de 11 à 14 heures d’éclairage par jour pour pousser et pour fleurir de 11 à 16 heures. Or, il n’est pas possible de remplacer la lumière nécessaire pour les plantes par l’emploi d’un éclairage intensif mais pendant un temps plus court.

L’intensité d’éclairage de l’aquarium

En ce qui concerne l’intensité de l’éclairage de l’aquarium, il y a des végétaux qui ont besoin d’un éclairage intense et, au contraire, d’autres à qui l’excès de lumière est néfaste. Il ne faut pas oublier que la végétation aquatique est exposées dans la nature à une lumière d’une intensité beaucoup plus faible que les végétaux terrestres. La végétation aquatique des tropiques constitue, parmi les formations en étages de la forêt vierge, l’étage inférieur, lequel, en outre, est fréquemment encore ombragé par la végétation de la rive et les plantes de surface. De plus, l’eau laisse de toute manière passer beaucoup moins de rayons solaires que l’air, si bien que ces rayons solaires ont perdus? beaucoup de leur intensité lorsqu’elle arrivent sur les feuilles des plantes qui vivent sous l’eau. Parmi les plantes qui apprécient un éclairage relativement fort figurent les membres de la famille des Alismatacées (Echinodorus, Sagittaria) et certains membres de la famille des Hydrocharitacées (Vallisneria, Elodea, Lagarosiphon). Les plantes qui aiment l’ombre sont, les membres de la famille des Aracées (Cryptocoryne, Anubias] etc. Les poissons, quant à eux, ne sont, en général, pas particulièrement sensibles à l’intensité de la lumière. Toutefois, il existe également des espèces de poissons qui aiment une lumière tamisée, tandis que d’autres préfèrent, un éclairage solaire direct. Par contre, les œufs de toute une série de poissons d’aquarium ne supportent pas les rayons solaires et surtout les ultras violets. Pour les espèces concernées, il faut, dès la ponte, ombrager l’aquarium de ponte.

Les systèmes d’éclairage de l’aquarium

Le système d’éclairage de l’aquarium fonctionne avec des tubes fluorescents à fort pourcentage de spectre lumineux rouge et bleu adapté aux exigences des plantes aquatiques. Le tableau ci-dessous indique la puissance des tubes en fonction du volume d’eau de l’aquarium:

Volume (litres) puissance des tubes  (Watts)
60 1 tube de 15
100 à 150 1 tube de 30 ou 40
200 2 tubes de 30
375 à 450 2 tubes de 40 + 1 tube de lumière naturelle de 40 W
600 3 tubes de 40 + 1 tube de lumière naturelle de 40 W

Température de couleur

La température de couleur indique la gamme de couleurs que produit une lampe. Elle est donnée en degrés Kelvin (K). La couleur apparente d’une source lumineuse varie du rouge orangé (1 850 K) à bleuté dans le cas d’un flash électronique ( elle varie entre 5 000 et 6 500 K ) . Une bougie est à 2500 K. Une lampe qui produit une lumière très chaude est à 2700 K. Cette variation de couleur de la lumière dans une même journée n’est que difficilement reproductible par la source lumineuse artificielle et seulement avec des appareils coûteux et complexes.
IRC (ou Ra) indique l’indice de rendu des couleurs, il définit la capacité et l’aptitude d’une source lumineuse à nous faire distinguer toutes les couleurs. La valeur maximale d’IRC est 100. L’indice IRC et la température de couleur sont deux choses différentes. la température de couleur et l’indice de rendu de couleur (IRC) sont liées entre eux.

(Dégradé températures de couleurs éclairage aquarium)  éclairage de l'aquarium.

Dégradé de températures de couleurs.
Différentes températures de couleur :

 Soleil à l’horizon  2 000 K
 lampe au sodium  2 200 K
 lampe à incandescence  2 400 à 2 700 K
 lampe fluorescente blanc chaud  2 700 à 3 000 K
 lampe fluorescente blanc neutre  3 900 à 4 200 K
 lampes aux halogénures métalliques  3 000 à 4 200 K
 lampe fluorescente lumière du jour  5 400 à 6 100 K
 Soleil au zénith  5 800 K
 lumière naturelle normée  5 000 K (D 50) ou 6 500 K (D 65)

Marquage des lampes

Marquage des lampes pour  éclairage aquarium ( éclairage de l'aquarium )

Le tube fluorescent avec un marquage 840 indique un indice de rendu de couleur de 80 à 89 et une température de couleur de l’ordre de 4 000 K (Blanc neutre). Certaines sources lumineuses fluorescentes peuvent avoir différentes températures de couleur selon les besoins en éclairage de l’aquarium. On trouve donc sur ces tubes fluorescents des indications regroupant l’indice de rendu de couleur ( IRC ) et la température de couleur. La majorité des lampes fluocompactes  ont le code 827. Le chiffre 8 indique un IRC (‘indice de rendu de couleur ) entre 80 et 89 %,  le nombre 27 indique une température de couleur à 2 700 K. Ces sources lumineuses fluorescentes ont donc  une température de couleur proche de celle des lampes à incandescence et un rendu de couleur correct . On trouve les mêmes lampes  fluorescentes avec les codes 830, 840 et 865 désignant des lampes à 3 000, 4 000 ou 6 500 K. Les lampes  fluorescentes marquées 9xx (930, 940, 950 et 965) désignent des lampes à 3 000, 4 000, 5 000 ou 6 500 K, mais avec un indice de rendu de couleur ( IRC ) supérieur à 90 %. Elles ont un rendu de couleur supérieur, utilisable pour d’autres travaux de précision.

Les ampoules  HQI utilisées en éclairage de l’aquarium  d’eau douce et d’eau de mer

Type d’aquarium   Température de couleur (K) et Puissance des ampoules (Watts)
  E 40 aquarium d’eau douce et d’eau de mer  10 000 °K – 150 w
 Fc2 aquarium d’eau douce et d’eau de mer  10 000 °K – 250 w
 E40 aquarium d’eau douce et d’eau de mer  10 000 °K – 400 W
 aquarium d’eau douce et d’eau de mer  10 000 °K – 70 w
 aquarium d’eau douce et d’eau de mer  14 000 °K – 150 w
 E40  14 000 °K – 250 w
 Fc2  14 000 °K – 250 w
 E40  14 000 °K – 400 w
 aquarium récifal  14 000 °K – 70 w
20 000 °K – 150 w
 E40 pour aquarium récifal  20 000 °K – 250 w
 E40 pour aquarium récifal  20 000 °K – 250 w
 Fc2 pour aquarium récifal  20 000 °K – 250 w
  E40 pour aquarium récifal  20 000 °K – 400 w
 pour aquarium récifal  20 000 °K – 70 w
  la croissance des plantes (aquarium d’eau douce)  6 000 °K – 150 w
 la croissance des plantes ( aquarium d’eau douce)   6 000 °K – 150 w
  FC2 la croissance des plantes ( aquarium d’eau douce)  6 000 °K – 250 w
  E40 la croissance des plantes (aquarium d’eau douce)  6 000 °K – 250 w
  E40 la croissance des plantes ( aquarium d’eau douce)  6 000 °K – 400 w
 la croissance des plantes (aquarium d’eau douce)  6 000 °K – 70 w
  La croissance des coraux (aquarium récifal)  10000 K – 70 W
 E40 la croissance des plantes (aquarium d’eau douce)   5200 K – 400 W
  la croissance des plantes (aquarium d’eau douce)  6000 K – 70 W