Débutants en aquariophilie (Les faux pas des débutants en aquariophilie)



aquarium bien planté  ( des débutants en aquariophilie )

Avec les nano-aquariums l’échec est quasi certain pour les débutants en aquariophilie

Avec la disponibilité des nano-aquariums préfabriqués dans le commerce aquariophile, les débutants en aquariophilie se lancent dans ce type de bac. Toutefois, l’échec est quasi certain pour ce choix. Pourquoi ? Parce que dans un petit volume d’eau, les paramètres physico-chimiques de l’eau changent très rapidement et ne laissant aucune place à l’erreur. Même un aquariophile expérimenté peut affronter avec les nano-aquariums de sérieuses difficultés de maintenances. Les débutants dans ce hobby doivent commencer l’expérience avec un grand aquarium d’environ 200 litres.

Surpeuplement des nouveaux bacs

Les débutants en aquariophilie commencent avec un aquarium surpeuplé et mal entretenu, souvent le jour même de la mise en place du nouveau bac. La quasi-totalité des débutants vont rapidement affronter d’importants problèmes d’entretiens. Quel est le problème ? L’eau contenue dans un nouvel aquarium n’est pas encore stabilisée. Les gaz sont dissous dans l’eau, ainsi que des minéraux, des métaux lourds et des produits chimiques ajoutés dans l’eau de ville (chlore et chloramine). Sans entrer dans les détails sur la chimie de l’eau, il suffit de dire que les principaux constituants dissous dans l’eau peuvent nuire aux poissons. Il est important de traiter l’eau de l’aquarium pour neutraliser des substances nocives et laisser au repos pendant un jour ou deux pour que l’évaporisation des gaz dissous dans l’eau démarre rapidement et le pH se stabilise. C’est le seul moyen de réussir l’introduction des poissons dans l’aquarium.

L’introduction d’un grand nombre de poissons dès l’installation de l’aquarium

La quasi-totalité des débutants en aquariophilie introduisent un grand nombre de poissons à la fois dès l’installation du nouveau bac. Malheureusement le choix d’avoir un aquarium plein de merveilleux poissons bien planté dès son installation et avant la mise en route du cycle d’azote, est une autre erreur fréquemment commise par les débutants. Il est important de commencer seulement par l’introduction des poissons robustes comme les guppys et les gouramis qui peuvent  pardonner  une ou deux erreurs aux  débutants, l’échec est quasi certain par l’introduction des poissons comme les tétras néons ou les discus dès la première phase de l’installation de l’aquarium. Attendez jusqu’à ce que les teneurs en ammoniac et en nitrite ont nettement très inférieurs au seuil critique, avant d’ajouter de nouveaux poissons.

Suralimentation

Là encore du côté alimentation, les débutants en aquariophilie alimentent souvent trop leurs poissons. Mais il faudra toujours veiller à ne pas distribuer trop de nourriture, car cela empoisonnerait les poissons par les teneurs élevées en ammoniac et en nitrite. Il vaut mieux nourrir les poissons peu et fréquemment, une ou deux fois par jour, et ne leur donner chaque fois que ce qu’ils peuvent manger immédiatement en deux à trois minutes. Un jour par semaine, on s’abstiendra de les alimenter, afin que les restes soient mangés. En effet, la nourriture non consommée par les habitants du bac se décompose, ce qui favorise la multiplication excessive des infusoires et des bactéries pathogènes qui, à leur tour, peuvent provoquer de graves maladies des poissons d’aquarium.

Le choix des poissons et les plantes

Les débutants en aquariophile choisissent souvent des poissons qui semblent attrayants pour eux, sans connaître les besoins environnementaux des poissons. Certains poissons sont particulièrement territoriaux et n’hésitent pas à attaquer pour défendre leur territoire, d’autres, ont un caractère belliqueux au cours des périodes de reproduction et la majorité des poissons développent d’excellentes relations avec leurs congénères et les autres espèces. Il est donc très important de réaliser une cohabitation des poissons dans l’aquarium par un bon choix avant l’installation du bac et de choisir des poissons qui développent d’excellentes relations intra-interspécifiques. Pour les plantes, il est préférable de choisir des plantes à pousse rapide, déjà acclimatés aux conditions de culture en aquarium.

Test de l’eau pas

Les nouveaux amateurs de poissons d’aquarium ne sont pas intéressés par la connaissance de la composition physico-chimique de l’eau et le cycle de l’azote, et la nécessité de contrôler la chimie de l’eau dans leur aquarium. En conséquence, les débutants en aquariophilie ne sont souvent pas au courant de la nécessité de tester leur eau, et ne parviennent pas à prendre des mesures pour faire face à des toxines nocives comme l’ammoniac et le nitrite.