Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys)



Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys) est une petite espèce de gourami, originaire de la péninsule malaise, Sumatra et Bornéo.  Ce poisson est très recherché et souvent importé. Il est l’un des poissons les plus beaux et les plus appréciés

  • Nom scientifique: Osphromenoides Sphaerichthys
  • Synonyme:
Synonyme Auteur
Sphaerichthys osphromenoides Canestrini 1860
Sphaerichthys osphromenoides osphromenoides Canestrini 1860
Sphaerichthys osphronemoides Canestrini 1860
  • Nom commun français : Gourami Chocolat
  • Nom commun anglais :  Chocolate Gourami
  • Origine: Malaisie, Sumatra, Bornéo
  • Taille: adulte: 5 cm
  • Espérance de vie : 5 ans

Classification scientifique

Classe: Actinopterygii
Ordre  Perciformes
Famille: Osphronemidae
Genre: Sphaerichthys
Espèce: S. osphromenoides

Biotope

Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys) vit en milieu naturel dans une eau douce, acide et tourbeuse d’une température de 25 °C à 27 °C. Contrairement à beaucoup d’autres poissons à labyrinthe, qui se reproduisent par incubation de leurs œufs dans un nid de bulles , cette espèce est un incubateur buccal . La femelle couve les œufs dans sa bouche.

Description

Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys)

Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys)

Le gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys) peut atteindre une longueur maximale de 6 cm, son corps marron foncé légèrement comprimé latéralement, est rayé de bandes dorées.  La première bande se trouve sur la plaque osseuse couvrant les branchies, la seconde bande se situe au milieu de son corps. Les deux autres bandes se trouvent au  niveau de son pédoncule. Il possède une tache noire sur l’opercule caudal.  Les nageoires pelviennes sont réduites à un seul rayon très long et servent d’organes sensitifs. Certaines nageoires de quelques populations de gouramis chocolat peuvent sembler rouges ou bleutées selon la population, les mâles possédant des nageoires anales et dorsale plus effilées et la nageoire caudale plus fourchue, ses nageoires anale et caudale sot bordées d’un liseré jaunâtre. Ces poissons possèdent un organe respiratoire supplémentaire appelé labyrinthe, grâce auquel ils peuvent absorber l’oxygène de l’air. De ce fait, ils peuvent vivre dans des eaux stagnantes et même boueuse, très pauvres en oxygène.

Maintenanace

Pour assurer correctement son acclimatation, il faut impérativement lui fournir un aquarium spécifique ou communautaire de 50 à 100 litres avec de nombreuses cachettes parmi les ébouilis rocheux. Un substrat sombre, composé d’un mélange de tourbe et de sable grossier, reçoit de nombreuses touffes de végétation. La lumière doit être filtrée par un tapis de plantes flottantes. Le gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys) est populaire auprès des aquariophiles, mais c’est une espèce difficile à maintenir en captivité. Ils doivent être acclimaté avec de copieuses distributions de proies vivantes. Ce poisson est exigeant envers la composition physico-chimique de l’eau et a besoin d’évoluer dans une eau douce peu minéralisée et acide. Dans une eau alcaline et trop dure, cette espèce perd sa superbe coloration et dépérit. La filtration sur de la tourbe doit contribuer au maintien d’un PH acide et apporte beaucoup de bien-être à ce poisson assez délicat. Cette espèce de poisson peut absorber l’oxygène de l’air, C’est pourquoi l’air de la pièce où se trouve l’aquarium sans couvercle des gourami chocolat ne doit pas être plus froid que l’eau.

Les paramètres de l’eau :

  • PH: 4,0 à 6,8
  • Température :24  à 27 °C
  • GH : 2 à 4 ° GH

Alimentation

Le gourami chocolat est omnivore, mais il se nourrit principalement en milieu naturel sur les insectes. Des apports fréquents de proies vivantes et congelées lui sont indispensable. En complément de ces proies, il accepte les aliments préparés mais préfère nettement les petites proies vivantes comme les artémias, larves de moustiques rouge et noire. Les flocons à base d’algues sont essentiels, ainsi que les aliments à base de viande. Mais de fréquents apports de proies vivantes stimulent son envie de frayer.

Comportement

Le gourami chocolat est un poisson paisible, craintif et timide qui peut parfaitement cohabiter avec d’autres espèces calmes. IL aime être  entouré de ses semblables. Ce poisson peut être élevé en compagnie d’autres espèces de poissons pacifiques de petite taille au sein d’un bac communautaire (Tetras, Danios Rasbora, poissons de fond pacifiques, Gourami, petit poisson-chat et les loches etc.)

Les différences sexuelles

Les mâles Gourami chocolat sont généralement plus grands que les femelles et ont des nageoires anale et dorsale plus effilées et la nageoire caudale plus fourchue. Les nageoires anale et caudale du mâle sont bordées d’un liseré jaunâtre. Les mâles ont également arborent une coloration brun-rougeâtre foncée. La gorge du mâle est plus droite, tandis que les femelles ont une gorge plus arrondie et la tête, probablement pour faciliter la bouche couvaison. Les femelles possèdent parfois selon la population une tache noire sur la nageoire caudale.

Reproduction du gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys)

Sa reproduction difficile est réalisable. Pour l’obtenir, il est nécessaire de réunir les meilleures conditions possibles d’hébergement. Elle exige l’installation d’un bac spécifique d’environ 40 à 50 litres garni de plantes et des amas rocheux. Des cachettes à base de racines noueuses et d’éboulis rocheux formant des grottes conviennent bien pour la reproduction. Les géniteurs Gourami chocolat seront conditionnés par une nourriture vivante, en particulier la femelle, comme elle ne mange pas pendant deux semaines tout en couvant ses œufs dans sa bouche. L’eau doit être très douce et acide et doit avoir une température qui avoisine 27 °C.

Les paramètres de l’eau  pour la reproduction

  • PH: 4,0 à 6,8
  • Température :25  à 30 °C
  • GH : 2 à 4 ° GH

Généralement, ils pondent de 20 à 40 œufs sur une pierre, un pot de fleurs couché ou sur d’autres supports. Le mâle féconde les œufs, suivi par la femelle, ensuite elle collecte les oeufs dans sa bouche. Le mâle parfois  ramasse des œufs fécondés et les crache vers la femelle. Une fois que les oeufs sont recueillis par la femelle, elle les incube dans sa bouche pendant deux semaines, tandis que le mâle se charge de la défense contre les prédateurs potentiels.
Les alevins quittent le refuge maternel et s’alimentent d’abord avec les infusoires ou rotifères, puis acceptent des nauplies d’artémias fraîchement écloses. Il est préférable d’élever les alevins dans un aquarium séparé avec un couvercle bien ajusté pour conserver au-dessus de la surface de l’eau une humidité suffisante et la même température.

Liste des  principaux maladies du Gourami chocolat (osphromenoides Sphaerichthys)