Loading...

L’aquarium d’eau de mer





L’aquarium d’eau de mer est une discipline en perpétuelle évolution mais l’élevage des poissons d’eau de mer en aquarium est beaucoup plus délicat que celui des pissons d’eau douce. Ce pendant, le débutant en Aquariophilie marine devra se méfier des difficultés qu’il rencontra. Celles-ci peuvent, malgré tout, être surmontées en suivant quelques enseignements indispensables.

Aquarium

aquarium-d-eau-de-merL’aquarium d’eau de mer idéal du débutant est le bac d’environ 200 litres. Pour mener une existence normale,  les habitants de l’aquarium marin demandent un certain bien-être qui doit guider votre choix dans l’aménagement de l’aquarium. Il est possible de réaliser un aquarium plus naturel, trop propre et trop exclusif.

Eau pour l’aquarium d’eau de mer

Pour les aquariums d’eau douce la tache est facile, il suffit d’ouvrir son robinet pour obtenir l’eau du bac. Les choses se compliquent pour l’aquarium récifal. L’utilisation d’eau de mer artificielle est de plus en plus répandue. On peut fabriquer l’eau de mer avec d’excellentes proportions, il existe des sels tout préparés, fabriqués par des spécialistes, l’eau salés obtenue est identiques à l’eau de mer et convient aux organismes et aux poissons les plus délicats.

Les paramètres de l’eau de l’aquarium d’eau de mer

  • Température : 26°C (La température de l’eau de l’aquarium d’eau de mer oscille entre 25 °C et 28 °C)
  • PH : 8,1 (Le PH varie entre 7,9 et 8,3)
  • Densité : 1023 (La Densité doit être maintenue entre 1022 et 1024)
  • Oxygène – O2 : Il doit être supérieur à 0,05 mg/l
  • KH : 7 (s’échelonne de 6 à 9)
  • Nitrates -NO3 : inférieur à 10 mg/l (il se situe entre 3 mg/l et 5 mg/l)
  • Nitrites – NO2 : < à 0,01 mg/l
  • Phosphates – PO4 : < à 0,05 mg/l
  • Ammonium/ammoniaque – NH4/NH3 : inférieur à 0,01 mg/l-Calcium – Ca : 420 mg/l (il se situe entre390 mg/l et 450 mg/l)
  • Magnésium – Mg : 1270 (il se situe entre 1070 mg/l et 1370 mg/l)
  • Strontium – Sr : environ 12 mg/l (il se situe entre 6 et 18 mg/l)

Salinité dans un aquarium d’eau de mer

La salinité de l’eau de mer est de 3,5 % c’est à dire 35 g de sel par litre, cette salinité peut être abaissée pour les poissons en aquarium à 2,5 – 3 % pour protéger les poissons des attaques d’Oodinium. Plus l’eau est salée, plus elle lourde : le pourcentage se mesure au moyen d’un densimètre qui indique le poids spécifique, à 25 °C la salinité de 35 g/l soit 3,5 % équivaut à un poids spécifique de 1,025. Pour 2,5 % donne 1,018. La Densité de l’eau de l’aquarium d’eau de mer:est d’environ 1023 (La Densité doit être maintenue entre 1022 et 1024)

Le PH (potentiel hydrométrique) en aquarium d’eau de mer

L’acidification de l’eau de mer est très nocive pour les poissons et amène rapidement leur mort. Le PH en aquarium marin est alcalin (basique), il doit varier entre 8,2 et 8,4.

Température de l’eau de l’aquarium d’eau de mer

La température estivale se situe autour de 26 °C. La température de l’eau de l’aquarium d’eau de mer oscille entre 25 °C et 28 °C.

Filtration en aquarium d’eau de mer

Les déchets organiques, entrent dans ce que l’on appelle le cycle de l’azote. Les combinaisons d’azote provenant des excrétions des poissons et des débris de nourriture et aussi de la décomposition des algues mortes s’accumulent et leur décomposition consomme de grandes quantités d’oxygène et peuvent provoquer des perturbations dans l’eau de l’aquarium d’eau de mer. Cette transformation biochimique se produit naturellement dans un aquarium marin équilibré. Lorsque l’eau de l’aquarium marin n’est pas assez aérée d’autres bactéries entrent en action pour effectuer les transformations biochimiques inverses, ce qui entraîne la formation du gaz ammoniac très toxique pour les poissons. L’utilisation d’un filtre contribue à assainir les aquariums marins surpeuplés. Le rôle mécanique du filtre est de retenir les impuretés en suspension de grande taille. Le rôle biologique est beaucoup plus important pour l’aquarium marin, grâce aux bactéries nutrifiantes qui se fixent dans le substrat filtrant et forment des colonies à la surface du filtre ; l’ammoniaque (NH4OH) et le nitrite (NO2-) sont transformés en nitrate (NO3-). Les algues assimilent ensuite le nitrate en tant que substance nutritive. Le nitrate est toxique dans des concentrations très élevées, un changement partiel de l’eau permet de réduire la teneur en nitrate dans l’eau.

L’écumeur

L’installation d’un aquarium d’eau de mer impose l’utilisation d’un écumeur et les autres systèmes de filtration. Les matières organiques (fientes, les déchets, végétaux morts) s’accumulent dans l’eau du bac d’eau de mer et sous l’action de micro organique, sont décomposées en ammoniaques et ensuite sous l’action par plusieurs types de bactéries en nitrite et en nitrates. Le moyen le plus simple pour débarrasser l’eau de votre bac des matières organiques (lipides et protides) est l’utilisation d’un écumeur.

L’écumeur est un complément des autres systèmes de filtration dans l’aquarium marin, il est essentiel pour maintenir un milieu de vie favorable pour les habitants du bac. Il est efficace pour éliminer les substances toxiques (matières grasses émulsionnées et les colloïdes) et améliore aussi les conditions sanitaires de l’aquarium et favorisent le bien être des poissons. L’écumeur empêche la prolifération de certains micro-organismes indésirables dont certains sont responsables de plusieurs maladies des poissons.

Principe de l’écumeur :

Un écumeur se résume à un tube vertical muni, à sa base, d’un diffuseur d’air et d’une pompe. L’eau de mer est vigoureusement brassée par le diffuseur d’air ou d’ozone. L’air en provenance de l’aérateur est injecté à la base du tube vertical, il est insufflé dans la colonne verticale. L’air traverse les couches poreuses, ce qui fait bouillonner l’eau et entraîne la formation d’écumes. Sous l’action de ces bulles gazeuses, les matières organiques sous forme d’une pellicule grasse, se positionnent entre l’air et l’eau et montent sous l’effet de la turbulence et demeurent à la partie supérieure du tube et peut ainsi être éliminées facilement par l’utilisateur de l’écumeur. Les composés non organiques (nitrites (NO2-) et nitrates (NO3-)) ne sont pas neutralisées par l’écumeur. Mais l’inconvénient de l’écumeur est l’élimination des oligo-éléments et aussi des vitamines et qui ont tendances à se complexer aux substances organiques.

Décoration dans l’aquarium d’eau de mer

Dans la nature un récif corallien résulte de la construction d’un substrat minéral durable. Dans les régions tropicales, les massifs coralliens, procurent des niches écologiques à de nombreux êtres vivants qui y trouvent le refuge et la nourriture. De nombreuses espèces d’être vivants en sont donc dépendantes. Les massifs coralliens arrivent à fleur d’eau, formant des surplombs, des ponts, etc. Cet effet peut être réalisé dans un aquarium marin, en posant les coraux sur des plaques de pierre disposées le long du mur vers la surface. Le fond de l’aquarium est recouvert de sable sur lequel on pose par-ci par-là une tige corallienne. Pour créer la profondeur dans l’aquarium, il faut placer une plaque bleue semi-transparente derrière la glace du fond du bac, encadrée de quelques coraux. La décoration intérieure des bacs marins sera donc très différente de celle des bacs d’eau douce. L’aquariophile doit par conséquent aménager le décor en utilisant des matériaux inertes, tels que coraux morts, gorgones séchées, etc. Les coraux vivants sont très légèrement colorés en blanc rosé ou bleu pâle et ils deviennent blancs lorsqu’ils sont desséchés et désinfectés. Les tiges coralliennes doivent être propres et désinfectées à l’eau de javel étendue d’eau. Les poissons coralliens affichent leurs splendides couleurs si la décoration est neutre. Les principes d’aménagement des aquariums marins sont les mêmes qu’en eau douce. Des plus grands coraux sont dis­posés vers le fond et des plus petits coraux à l’avant du bac. L’ensemble doit avoir l’aspect aussi naturel que possible. Des empilements de roches doivent créer des failles et des grottes sombres dans lesquelles les poissons se réfugient et déterminent leur territoire. L’aménagement du décor n’est pas le même pour un aquarium contenant des poissons de la Méditerranée ou des côtes rocheuses des tropiques : les coraux sont rempla­cés par des pierres ou des morceaux de rocher. De nombreuses cachettes visible et accessibles doivent être prévus, afin qu’un poisson mort puisse être facilement retiré et que le nettoyage des résidus s’effectue très facilement.